Actions

Retour

Mini-entreprise EPA – Lyon Duchère AS

Année de réalisation : 2018 | Statut de l'action : Réalisée

Type d'action : Insertion et retour à l'emploi

Mécènes :

Le club LYON DUCHERE a la volonté de donner la possibilité aux jeunes de 13 à 16 ans d’acquérir les bases de civilité et du fonctionnement de l’entreprise en bénéficiant de tuteurs extérieurs. Pour la 1ère fois cette année, le club s’est associée à l’association EPA-Rhône Alpes, sous l’impulsion de l’entreprise  Bayer, pour initier les jeunes de 15-16 au fonctionnement de l’entreprise à travers la création d’un mini-entreprise.

L’association EPA travaille pour le rapprochement de l’école et de l’entreprise, et propose le programme Mini Entreprise-EPA à tous les établissements scolaires. 187 Mini Entreprises-EPA se sont créées en 2016-2017 en Auvergne – Rhône-Alpes.

Ce programme dure une année scolaire durant laquelle les jeunes, accompagnés de leurs enseignants et de leur parrain/marraine, créent une vraie entreprise à l’école. Chaque Mini Entreprise-EPA est accompagnée par un professionnel de l’entreprise appelé parrain/marraine. EPA demande aux parrains/marraines d’intervenir 2h par mois en moyenne dans la classe afin d’accompagner les jeunes dans leur projet.

Un chargé de mission de l’association accompagne parrains/marraines et enseignants toute l’année, et met à disposition un guide pédagogique comprenant un livret pour les accompagnateurs ainsi que des documents de travail pour les élèves.

Les vacances de la Toussaint ont marqué le lancement officiel de cette mini-entreprise!

La première séance a eu lieu ce lundi 23 octobre 2017. 13 jeunes ont répondu présents. Cette séance de travail a  d’abord permis de redéfinir tous ensemble ce qu’était une Entreprise et d’imaginer ce que sera la Mini Entreprise. Puis a débuté la recherche d’idées. Une bonne quinzaine d’idées a émergé.

Après des études de marché, les jeunes duchérois ont décidé de créer une mini-entreprise spécialisée dans le lavage à sec de voitures. Les parrains de l’action, Bayer et La Société Générale, ont attribué les rôles de chacun afin qu’ils se répartissent au mieux les tâches à effectuer : gestion de budget, création de logo et de cartes de visite, commercialisation, communication, démarchage des futurs clients et la méthodologie de lavage à sec.

En mai dernier,nos cinq joueurs ont pu présenter leur projet au salon de la mini-entreprise régional. Ce dernier est divisé en quatre catégories : collégiens, lycéens, post-bacs et initiatives emploi. En arrivant premier de la catégorie Initiative Emploi, nos jeunes se sont donc rendus à Paris les 29 et 30 mai derniers pour concourir Championnat National Mini-Entreprises-EPA.

Dès leur arrivée, ils ont présenté leur projet devant un jury. « On a dû présenter notre mini-entreprise devant un jury composé de 6 membres. Il nous a fallu décrire qui nous étions, nos rôles respectifs et bien entendu notre mini-entreprise » nous raconte Hamza, Président Directeur Général de Park Wash, nom de leur mini-entreprise.

Le lendemain, et après avoir découvert la Tour Eiffel durant leur quartier libre de la veille, les cinq duchérois ont participé au Forum des minis-entreprises. « Là encore, des jurys sont venus évaluer notre projet, il a fallu que l’on se montre convaincant pour tenter de remporter le prix de notre catégorie Initiative Emploi » nous décrit le PDG. Il poursuit : « On a tenté de valoriser 4 critères : le bas prix, notre mobilité, le lavage complet intérieur-extérieur mais surtout le critère écologique qui nous tient à cœur. »

Il conclut : « Même si nous n’avons pas remporté de prix, ça nous a permis de mettre une première ligne sur notre CV et plus personnellement d’être dans le vif du sujet par rapport à mes études (il est en Première ES) ». Sans oublier ses compagnons de route : « Cette expérience nous a également permis de resserrer les liens entre nous. Je tiens d’ailleurs à remercier mes camarades mais aussi Floriane, d’EPA Auvergne-Rhône-Alpes, les partenaires qui nous ont permis de nous déplacer à Paris et tous ceux qui nous ont permis de faire vivre ce projet. C’était vraiment une belle aventure ».

Galerie d'images