Actions

Retour

Extension de l’atelier d’apprentissage de Gorge de Loup

Année de réalisation : 2018 | Statut de l'action : En recherche de partenaires

Type d'action : Insertion et retour à l'emploi

Mécènes :

 

L’Atelier d’Apprentissage de Gorge de Loup a été créé il y a soixante sept ans dans le quartier industriel de Vaise (Lyon 9ème) pour former les ouvriers des entreprises du secteur : Rhodiacéta, Visseaux… Depuis le quartier a changé d’activités mais demeure un emplacement privilégié pour l’école avec le centre multimodal de Gorge de Loup (Métro, SNCF-TER, Bus urbains et régionaux) permettant un large recrutement géographique d’élèves.

Les élèves sont issus de collèges ou primo-arrivants. Ils sont très souvent en grande difficulté scolaire (décrocheurs ou en voie de décrochage). Le niveau scolaire n’est pas un critère de recrutement, l’envie de travailler et de « s’en sortir » prime. Les élèves sont recrutés après un stage d’une semaine.

L’Atelier forme aux métiers de la productique, secteur toujours en tension en Auvergne Rhône-Alpes. L’UIMM prévoit un déficit de recrutement de 20 000 emplois pour la décennie à venir. Pour l’année 2016 la région Auvergne-Rhône Alpes prévoit dans la métallurgie un recrutement de 2890 emplois (enquête BMO).

Notre établissement apporte une solution complémentaire à l’offre de formation des lycées professionnels et à l’apprentissage en combinant les avantages des deux filières sur un même lieu. L’Atelier met en oeuvre une pédagogie ancienne mais toujours innovante et performante.

– En donnant du sens aux apprentissages par la production de pièces et d’ouvrages pour des clients extérieurs à l’école. L’élève sait pour qui il usine la pièce et la valeur ajoutée apportée par son travail. Il a donc une utilité sociale.

– En responsabilisant l’élève : il doit assurer la qualité et les délais réclamés par le client.

– L’élève apprend en travaillant des pièces réelles dont la diversité lui assurera une vraie maîtrise de compétences professionnelles.

– L’élève travaille en petit groupe sous la responsabilité d’un maître professionnel confirmé, ce qui assure un suivi personnel et le développement de compétences transversales de communication et de travail en équipe.

– Les cours théoriques et de culture générales s’appuient sur la pratique professionnelle et sont mieux assimilés.

Les résultats de cette formation sont très performant depuis plusieurs années :

– 100 % de réussite à tous les examens et pour les bacs 80% des élèves avec une mention (moyenne supérieure

à 12).

– Environ 30% d’élèves en poursuite d’études (BTS par apprentissage au CFAI)

– Tous les élèves placés avec un contrat de travail.

Pour continuer et amplifier son action l’école a besoin de se diversifier en s’ouvrant sur de nouvelles technologies (fabrication additive). Elle a donc décidé de s’agrandir en construisant un atelier sur un terrain mitoyen. Elle est soutenue dans son action par la Métropole qui met le terrain à disposition (bail avec droit à construire).

Le projet comporte trois volets :

a) L’augmentation de la surface de production de 300m2 pour former d’avantage d’élèves. Nos ateliers sont actuellement trop chargés en machines au détriment de la fonctionnalité et du cadre de vie.

b) L’amélioration du cadre de vie et de l’accueil des élèves. De nouveaux espaces de vie plus agréables et plus adaptés pour améliorer le confort des élèves et de l’encadrement sont prévus dans le projet.

c) La mise en place d’une nouvelle technologie de production. En effet pour que nos élèves restent performants et attractifs pour les entreprises nous avons décidé de développer la filière « production par apport de matière » (impression 3D). Pour cela nous avons besoin de nouveaux locaux adaptés à cette technologie pour loger les machines et les élèves. Nous étudions actuellement les différentes propositions des constructeurs de machines et avons commencé une étude de marché sur les débouchés de cette technologie.

Vous trouverez ci-joint un aperçu du projet.

Le projet est chiffré en première étude à :

A) Lot construction : 638 000€

B) Lot équipement fluide : 176 000€

C) Lot chauffage : 74 000€

Soit un total de 888 000€

Pour mener à bien cette réalisation nous disposons de fonds propres qu’il faut augmenter et nous recherchons de partenaires susceptibles de nous aider : collectivités publiques, fondations d’entreprise et organismes divers. C’est pourquoi nous sollicitons un financement de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de divers organismes pour nous aider dans notre mission éducative.

Cette aide apportera à la Région et à la métallurgie un outil de formation performant et innovant dans l’ensemble des dispositifs de la formation professionnelle.

 

 

Galerie d'images