Actions

Retour

Coup de pouce clé

Année de réalisation : 2017 | Statut de l'action : En recherche de partenaires

Type d'action : Éducation

Mécènes :

Le Coup de Pouce Clé (Clubs de lecture et d’écriture) est un outil de prévention des échecs scolaires précoces. Il favorise l’égalité des chances à l’école en luttant contre les déterminismes sociaux et territoriaux. Il rapproche des institutions de la République – l’Ecole, le Maire – des familles qui peuvent en être éloignées.

UNE SOLUTION ORIGINALE ET EFFICACE POUR PRÉVENIR L’ÉCHEC SCOLAIRE

ORIGINE

Mis au point en 1994, le Coup de Pouce Clé est le fruit de plusieurs années de recherche – action ayant mobilisé une équipe pluridisciplinaire de chercheurs. Le dispositif prend appui sur des travaux qui ont montré que tous les enfants, sauf cas particuliers, peuvent savoir lire et écrire à la fin du cours préparatoire (CP), à condition de créer les conditions nécessaires à leur réussite, en dehors du temps scolaire notamment.

CONSTATS

Plus de 100 000 enfants sortent chaque année du CP, avec des difficultés en lecture telles, qu’à l’âge de 7 ans, ils ont perdu quasi toute chance de réussir à l’école et de maîtriser les savoirs de base nécessaires pour devenir des adultes libres et autonomes.

La majorité de ces enfants sont en difficulté pour une seule raison : ils ne reçoivent pas en dehors de la classe le soutien dont ils ont besoin pour accompagner leur entrée dans les apprentissages. Il est maintenant largement admis que l’échec scolaire précoce se joue au moins autant dans la famille qu’à l’école.

À QUI S’ADRESSE-T-IL ?

À des enfants du CP, âgés de 6 à 7 ans, repérés par leur enseignant comme ayant des fragilités dans les apprentissages parce qu’ils ne reçoivent pas chaque jour, en dehors de la classe, le soutien dont ils ont besoin pour réussir. Ces enfants ont juste besoin d’un « coup de pouce » pour les mettre en confiance et les aider à se familiariser avec l’écrit.

À leurs parents souvent éloignés de l’école et qui se sentent démunis pour accompagner leurs enfants dans leur scolarité : ils ne maîtrisent pas ou peu le français, ils ont eu un passé scolaire difficile, leur condition sociale et économique ne leur donne pas la disponibilité ou les moyens d’accompagner leur enfant.

COMMENT ÇA SE PASSE CONCRÈTEMENT ?

Le Coup de Pouce Clé est mis en oeuvre par les villes en partenariat avec l’Éducation nationale et avec l’appui technique et l’expertise pédagogique de l’Association Coup de Pouce. L’action se déroule 4 soirs par semaine après la classe, pendant 1h30, dans les locaux de l’école, de novembre à juin.

Les clubs Coup de Pouce Clé accueillent cinq enfants autour d’un animateur. Au sein de leur club, ils découvrent le plaisir de l’écrit et prennent confiance en eux grâce à une expérience quotidienne de la réussite.

Des cérémonies d’ouverture et de clôture du Coup de Pouce Clé sont organisées en mairie, en présence des enfants, de leurs parents, des élus et des représentants de l’Education nationale. Le contrat signé en début d’année marque l’engagement fort de toute la communauté éducative, centré sur la réussite des enfants.

 

Favoriser l’engagement des parents, les légitimer et les mettre en confiance dans leur rôle de parent d’élève.

S’appuyer sur un protocole rigoureux qui garantit l’efficacité du dispositif dans sa mise en oeuvre à grande échelle : un contenu pédagogique adapté, un partenariat local structuré (municipalités, Éducation nationale et Association Coup de Pouce), une ingénierie spécifique.

Mener une action complémentaire de l’école qui valorise les acquis du travail réalisé en classe par les enseignants.

LES RÉSULTATS

Les mesures d’efficacité réalisées chaque année depuis 1994 auprès des enseignants et des parents de tous les enfants accompagnés au Coup de Pouce Clé montrent que, sous l’effet combiné de ce qui se passe dans le club, dans la classe et à la maison le soir :

  • 80% des enfants deviennent bons ou moyens lecteurs dès la fin du CP.
  • 80% des enfants sont plus motivés par les apprentissages et ont une plus grande confiance en eux.
  • 85% des parents sont en capacité d’accompagner la scolarité de leur enfant.

 

Galerie d'images